Afrique - Felwine Sarr conte sa rentrée littéraire en saison sèche

Auteur, éditeur et libraire, l'écrivain sénégalais livre ses impressions et parle de l'Afrique profitant de la rentrée littéraire du Mali.

Extrait : "Rencontres dans les lycées avec les jeunes Maliens autour des ouvrages des auteurs que nous sommes. Complexe scolaire Rosey Abantara, un nom né d'une hybridation suisse malinké. Puissance énergétique maximale, bourdonnement dans ces ruches où la vie erre, foisonnante et irrévérencieuse. L'Afrique de demain se prépare ici. Intelligence, pétulance, perspicacité, vitalité, énergie. Je retrouve toujours espoir en rencontrant les jeunes de ce continent. Chez eux, la poussée vers le haut est une tension constante.



Les lieux de coalescences de ce festival littéraire sont l'université de Bamako, l'Institut français, le Bla-Bla et les lycées que nous visitons. L'Algérie littéraire et artistique est fortement représentée. Ces intellectuels ont décidé de détourner leur regard vers le Sud. Leur liberté de ton et d'esprit me rassure. Dans les djebels et les villes d'Algérie, la flamme de la résistance demeurera toujours allumée."

Partenaires

  • Arterial network
  • Media, Sports and Entertainment Group (MSE)
  • Gens de la Caraïbe
  • Groupe 30 Afrique
  • Alliance Française VANUATU
  • PACIFIC ARTS ALLIANCE
  • FURTHER ARTS
  • Zimbabwe : Culture Fund Of Zimbabwe Trust
  • RDC : Groupe TACCEMS
  • Rwanda : Positive Production
  • Togo : Kadam Kadam
  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Collectif 2004 Images
  • Africultures Burkina-Faso
  • Bénincultures / Editions Plurielles
  • Africiné
  • Afrilivres

Avec le soutien de