Des modèles pour imaginer notre futur

"Nous avons grand besoin de "Zorro" défenseurs des opprimés"
  • Des modèles pour imaginer notre futur
Genre : Faits de société
Contact Fabian Charles
Rubrique : Histoire/société
Publié le : 24/11/2010
Source : Alter Press

Beaucoup d'entre nous ont des modèles, bien que se limiter à un exemple n'offre pas toutes les capacités pour s'affranchir et lutter dans cette jungle individuelle qu'est la vie d'aujourd'hui.

Nous avons l'exemple sans égal de Victor Hugo écrivant sur ses cahiers d'écoliers : "je serai Chateaubriand ou rien". Avoir un modèle mythique le plus souvent peut signifier, pour nous, atteindre un infini qu'on ne trouve pas chez le commun des mortels.

C'est ainsi qu'à l'aube de la seconde guerre mondiale, des dessinateurs américains sont venus avec le concept des "comics" pour stimuler la fibre patriotique des GI's : "superman" aux couleurs du drapeau étoilé est devenu le modèle à suivre, leur identité imaginaire. Il a été nécessaire de créer un mythe, que tout le monde devait suivre et qui incarnait des valeurs de bravoure et de courage…
Il est remarquable que toutes les grandes civilisations qui perdurent aient leurs mythes, leurs personnalités "puissantes et invincibles".
Depuis la Grèce antique, Hercule symbolise la force qui ne recule devant aucun de ses "douze travaux". La culture peut toujours servir à modéliser certains comportements, à les offrir en exemple et à valoriser certains idéaux.

A l'occasion des élections cruciales pour l'Haïti post-séisme, une question fondamentale serait : quel candidat peut renouer avec nos mythes de l'indépendance ?

Rares sont les pays qui possèdent des histoires aussi magiques, bien ancrées dans le réel. Certains exploits, tels celui de Capois La Mort, Claire Heureuse et Sanite Belair, ne sont pas assez enseignés, ou, du moins, le sont d'une manière peu efficace. Mais, la limite de nos légendes est qu'elles se renferment dans le cadre encore restreint de la tradition orale.

Sauver notre pays de son propre désastre intérieur n'a pas été, depuis longtemps, la priorité de nos leaders.
Nous avons grand besoin de "Zorro" défenseurs des opprimés, de super héros, chevaliers du développement durable, pour nous hausser à un niveau de croissance, prompte à nous sortir de la pauvreté.

Les contes, qui mûrissent dans la mémoire collective depuis un temps ancien, comblent l'imaginaire et les rêves des masses, leur inconscient.

Manuel a été un héros "exclusif" de la paysannerie et Ti Malice trop individuel, trop centré sur ses intérêts propres pour inspirer positivement l'imaginaire du peuple.
Nous avons besoin de figures de proue, même imaginées, pour incarner nos luttes centenaires, reprendre confiance en nous.
Une révolution culturelle, qui pourrait initier des histoires pour enfants ou serait mise en scène sous forme de bandes dessinées, une Histoire riche qui mérite d'être racontée à celles et ceux qui auront demain à diriger notre pays.
Il ne faut certes pas vivre dans le passé, mais il faut se souvenir de qui nous sommes et monter en épingle ce que nous avons de meilleur pour vaincre le pire.

Article de Fabian Charles paru dans AlterPress le 11 novembre 2010

Retrouvez l'article sur AlterPress : [ici]

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network
  • Media, Sports and Entertainment Group (MSE)
  • Gens de la Caraïbe
  • Groupe 30 Afrique
  • Alliance Française VANUATU
  • PACIFIC ARTS ALLIANCE
  • FURTHER ARTS
  • Zimbabwe : Culture Fund Of Zimbabwe Trust
  • RDC : Groupe TACCEMS
  • Rwanda : Positive Production
  • Togo : Kadam Kadam
  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Collectif 2004 Images
  • Africultures Burkina-Faso
  • Bénincultures / Editions Plurielles
  • Africiné
  • Afrilivres

Avec le soutien de