Inauguraton pavillon uranium par le groupe nucléaire Aréva

Inauguraton pavillon uranium par le groupe nucléaire Aréva
  • Inauguraton pavillon uranium par le groupe nucléaire [...]
© Maki Garba
Publié le : 21/06/2016
Source : www.nigercultures.net

Le groupe nucléaire Aréva a réactivé le dossier de   réhabilitation du pavillon d'uranium que le Musée National Boubou Hama lui avait introduit en 2013.4
En effet, l'idée de création dudit pavillon remonte en 1985 suite à l'appui financier et Technique des sociétés évoluant dans le secteur minier et particulièrement uranifère, telles que la Compagnie Générale des Mines de l'Aïr (COGEMA), la Société Minière de l'Aïr (SOMAÏR), la Compagnie Minière d'Akouta (COMINAK) et la Société Nationale des Transports Nigériens (SNTN).Elle était chargée du transport du minerais à destination du port de Cotonou pour son exploitation. Ce pavillon présente le processus de recherche, d'exploitation et d'exportation de l'uranium au Niger ainsi que la vie dans les cités minières d'Arlit et d'Akouta. La première exploitation à ciel ouvert a été effectuée à partir du 1er février 1968 par la SOMAÏR et en 1974 par la COMINAK qui a opté pour l'exploitation souterraine.
Le Musée National Boubou Hama s'inscrit dans une dynamique de diversification de ses offres culturelles aux fins pédagogiques, éducatives, scientifiques et culturelles par l'introduction de thématiques nouvelles pour un public de plus en plus varié. Ainsi le MNBH s'inscrit dans le plan stratégique de renaissance culturelle des autorités de la 7eme République, qui place au premier rang le secteur de la culture.

Partenaires

  • Arterial network
  • Media, Sports and Entertainment Group (MSE)
  • Gens de la Caraïbe
  • Groupe 30 Afrique
  • Alliance Française VANUATU
  • PACIFIC ARTS ALLIANCE
  • FURTHER ARTS
  • Zimbabwe : Culture Fund Of Zimbabwe Trust
  • RDC : Groupe TACCEMS
  • Rwanda : Positive Production
  • Togo : Kadam Kadam
  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Collectif 2004 Images
  • Africultures Burkina-Faso
  • Bénincultures / Editions Plurielles
  • Africiné
  • Afrilivres

Avec le soutien de