Un appel aux maires de France métropolitaine et des outre-mer à renommer des rues en hommage aux soldats africains et des outre-mer de l'armée française

  • Un appel aux maires de France métropolitaine et des [...]
Publié le : 26/09/2019
https://www.achac.com/blogs/277

Lettre ouverte aux maires de France métropolitaine et des Outre-mer

165 signataires appellent dans une "lettre ouverte aux maire de France métropolitaine et des outre-mer" à renommer des rues en hommage aux soldats africains et des outre-mer de l'armée française qui ont participé à la libération de la France, en ce moment symbolique et historique qui commémore le 80e anniversaire du début de la mobilisation pour la Seconde Guerre mondiale.

Madame, Monsieur le Maire,

"Passant, ils sont tombés fraternellement unis pour que tu restes Français". L'épitaphe du Monument aux morts de Fréjus à la mémoire des combattants d'Afrique noire de Léopold Sédar Senghor résonne. Les mots du poète sénégalais matérialisent le rôle crucial des troupes d'Afrique et de l'ensemble des Outre-mer (Tirailleurs Sénégalais, Algériens, Indochinois, Goumiers et Tabors Marocains, Pieds-noirs, Marsouins du Pacifique et dissidents des Antilles…) lors du débarquement de Provence, en Afrique du Nord, en Italie et en Corse.

Dès 1940, le 25e RTS (Régiment de Tirailleurs Sénégalais) est déployé à Chasselay-Montluzin afin de stopper la progression des troupes allemandes vers Lyon. Ils se battent jusqu'à épuisement des munitions. Contraints de se rendre, ils sont victimes des exactions racistes commises par les Nazis. Les mitrailleuses des chars ouvrent le feu, exécutent les hommes dans le dos, tandis que les blindés achèvent les blessés sous leurs chenilles. 52 tirailleurs sont massacrés. La même année, le 4e RTS contribue à la défense de Menton (Alpes-Maritimes) contre les troupes italiennes. Félix Éboué, né en Guyane et Gouverneur du Tchad, une possession française, se déclare partisan du général de Gaulle après l'appel du 18 juin 1940. Il range le territoire du côté de la France libre. Grande figure de la Résistance de la France d'Outre-mer, il repose au Panthéon.

En septembre 1943, la Libération de la Corse s'opère grâce notamment au 1er régiment de Tirailleurs Marocains et au 2e groupement de Tabors Marocains avec l'aide des patriotes corses.15 août 1944, le débarquement de Provence a lieu. 225 000 hommes des Tirailleurs Sénégalais et Algériens, Goumiers et Tabors Marocains, Pieds-noirs, Marsouins du Pacifique et dissidents des Antilles versent le prix du sang. Certains Polynésiens et Néo-Calédoniens s'engagent dans le bataillon du Pacifique et participent à la bataille de Bir-Hakeim. C'est toute l'Afrique coloniale, mais aussi toute la France d'Outre-mer, des Antilles à la Nouvelle-Calédonie qui se bat pour l'idéal de liberté, pour la République, s'acquittant d'un lourd tribut pour la France.

Ils débarquent en Provence sous le commandement du général de Lattre de Tassigny. C'est sans compter l'aide de la résistance locale. L'Armée "B" libère Toulon, Marseille et Fréjus fin d'août 1944, devançant le calendrier tactique de plusieurs semaines. L'Histoire montre, hélas, que la mémoire collective a trop longtemps oublié ces faits d'arme. Malheureusement, ce fut également le cas lors du Premier conflit mondial. En 1914-1918, pas moins de 200 000 "Sénégalais" de l'Afrique-Occidentale française (A.O.F. : Mauritanie, Sénégal, Soudan français [devenu le Mali], Guinée, Côte d'Ivoire, Niger, Haute-Volta [devenue le Burkina Faso], le Dahomey [devenu le Bénin]) se battent sous l'étendard français, dont plus de 135 000 rien qu'en Europe. Environ 15 % d'entre eux, soit 30 000 soldats, y trouveront la mort sur un total de 1 397 800 soldats français morts durant ce seul conflit soit plus de 2 % des pertes totales de l'armée française. Il faut y ajouter tous les soldats venus d'Afrique du Nord, de l'Indochine et du reste de l'Outre-mer (Antilles, Guyane, Réunion, Madagascar, Indochine, établissements français de l'Inde, de Saint-Pierre et Miquelon…) qui combattirent dans les tranchées, aux Dardanelles et en Afrique. Beaucoup sont revenus blessés ou invalides.

Lors du 75e anniversaire du débarquement de Provence, le jeudi 15 août 2019 à Saint-Raphaël dans le Var, Monsieur le Président de la République a rappelé que la France a une part d'Afrique en elle, tout en appelant à renommer des rues en hommage aux soldats africains et des Outre-mer de l'Armée française qui ont participé à la Libération. Nous nous associons aux nombreux fils, petits-fils de Tirailleurs sénégalais et fils, petits-fils de militaires du rang, et nous saluons un acte républicain fort et apaisé qui honore la France, et avec elle, la Nation.

En conséquence de quoi, nous avons l'honneur de nous faire écho à une mémoire oubliée, celle de ces combattants - à égale distance celle des familles - souhaitant que vous puissiez prendre part au vœu du chef de l'État en rebaptisant des rues en hommage aux soldats africains et de l'ensemble des Outre-mer qui ont participé à la Libération.

Signataires : Marcel LOUREL, professeur des universités (Psychologie), École supérieure du professorat et de l'éducation, ÉSPÉ Lille Nord de France, commandant de réserve citoyenne ; Gaspard MBAYE, président de l'Association Mémoire du Tirailleur Sénégalais (AMTS), Nice, région Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Jacques LAMOTTE, président de l'association des Anciens combattants des régiments de Tirailleurs Sénégalais (ACRTS), Le Barp, région Nouvelle-Aquitaine L'Association pour l'Histoire des Tirailleurs Sénégalais (AHTIS) ; Serge BARCELLINI, président général de l'association Le Souvenir Français ; Général de corps aérien Alain VERON, président du Comité de la Société des membres de la légion d'honneur (SMLH) de l'arrondissement de Douai. ; Jean-Louis VAMELLE (major en retraite), président de la 133eme section des médailles militaires (médaille militaire et chevalier des Palmes académiques) ; Adrien DUPUIS, président du Comité de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (FNACA) de Douai ; Gérard LELONG, président secteur Douaisis, président FNACA de Sin le Noble ; Didier MOUQUET, président de la délégation Fondation MAL DE LATTRE du Douaisis, vice-président Rhin et Danube du Douaisis ; Commandant (rc) Michel LEDUC, président d'association OPEX Nord, correspondant réserve entreprise défense CRED Nord ; Jean-Marie CHOEUR, président des Anciens Combattants de Loffre ; François MILLION, président des Mutilés de Guerre du Douaisis ; Jean-Pierre BERGÉ, président l'Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite (ANOCR) de Douai ; Jean-Michel GENART, président des sous-officiers de réserve, Douai ; Jacques GODFRAIN, ancien ministre de la Coopération ; Victorin LUREL, ancien ministre des Outre-mer, sénateur de Guadeloupe ; Georges PAU-LANGEVIN, députée de Paris, ancienne ministre des Outre-mer ; Victoire JASMIN, sénatrice de Guadeloupe ; Dany WATTEBLED, sénateur du Nord ; Serge LETCHIMY, député de la Martinique ; Régis JUANICO, député de la Loire ; Dimitri HOUBRON, député du Nord ; Olivier SERVA, député de la 1ère circonscription de la Guadeloupe ; Alain BRUNEEL, député du Nord ; Jean LASSALLE, député des Pyrénées-Atlantiques ; Aïssata SECK, Maire adjointe à Bondy Anciens combattants et devoir de mémoire. Porteuse du dossier sur la naturalisation des Tirailleurs sénégalais ; Michel DUROUSSEAU, adjoint honoraire de la ville de Douai ; Viviane ROLLE ROMANA, psychologue, conseillère régionale d'Île-de-France ; Benjamin STORA, professeur des universités, président du Musée de l'histoire de l'immigration ; Audrey PULVAR, journaliste ; Euzhan PALCY, réalisatrice ; Edwy PLENEL, journaliste ; Étienne GUILLERMOND, journaliste ; David BOBÉE, metteur en scène, directeur du Centre dramatique national de Normandie-Rouen ; Bernard HAYOT, président de la Fondation Clément ; Amirouche LAIDI, président du club Averroes ; Gérard DESPORTES, secrétaire général de l'Opéra-Comique de Paris ; Yves DE CHAISEMARTIN, avocat au Barreau de Paris, ancien président du Figaro, ancien président de Marianne. ; Françoise MARECHAL-THIEULLENT, avocat-médiateur inscrit au Barreau de Paris ; Samuel GAILLARD, avocat inscrit au Barreau de Paris ; Marina CAVAZZANA, professeur de médecine, Hématologue, directrice du centre de biothérapies de l'hôpital Necker ; Dominique MÉDA, professeur des universités, sociologue et philosophe, université Paris Dauphine ; Vincent de GAULEJAC, professeur émérite, université de Paris ; Albert-Jean MOUGIN, professeur de lettres, ancien vice-président du SNALC ; Jean-Luc BONNIOL, Professeur émérite, Aix-Marseille Université ; Michel DEBOUT, professeur émérite, Psychiatre, ancien membre du Conseil économique, social et environnemental ; Patrice SCHOENDORFF, psychiatre ; Kamel GANA, petit-fils de Spahi, professeur des universités, Bordeaux ; William DAB, titulaire de la Chaire Hygiène et Sécurité au CNAM et ancien directeur général de la santé ; Georges SÉBASTIEN, directeur de l'Institut d'Études Sociales de Grenoble ; François DURPAIRE, historien, journaliste ; Pascal BLANCHARD, historien, chercheur LCP/CNRS, codirecteur Groupe de recherche Achac ; Frédéric RÉGENT, historien, université de Paris I Panthéon-Sorbonne ; Meriem SEBAI, docteur en histoire ancienne, maitre de conférences, université de Paris I Panthéon-Sorbonne ; Erick NOËL, professeur des universités d'histoire moderne, université des Antilles ; Babacar DIOP BUUBA, professeur d'histoire ancienne, université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal ; Dominique CHATHUANT, professeur agrégé, chercheur associé au CERHiC, EA 2616 (URCA-Reims) ; Bernard GAINOT, historien, maître de conférences honoraire, université Paris 1 ; Jean-Pierre MOREAU, archéologue et historien des Antilles ; Gilles MANCERON, historien ; Alain FROMENT, DR émérite IRD ; Françoise CROSET, historienne ; Christophe WOEHRLE, historien, chargé de mission Patrimoine, Culture et développement de la cité Vauban de Neuf-Brisach, patrimoine mondial de l'Unesco ; Djibril NDIAYE, économiste d'entreprise, Paris ; Pascal LÉGITIMUS, acteur ; Greg GERMAIN, acteur, réalisateur, producteur, président du TOMA (Théâtres d'Outre-Mer en Avignon), directeur artistique du Théâtre de la Chapelle du Verbe Incarné ; France ZOBDA, réalisatrice ; Nadège BEAUSSON-DIAGNE, actrice ; Mata GABIN, actrice et chanteuse ; Maïmouna GUEYE, comédienne, auteure et metteuse en scène ; Eye HAÏDARA, actrice ; Rachel KHAN ; Aïssa MAÏGA, comédienne ; Sara MARTINS, actrice ; Sabine PAKORA, actrice ; Firmine RICHARD, actrice ; Sonia ROLLAND, comédienne et réalisatrice ; Magaajyia SILBERFELD, actrice et réalisatrice ; Assa SYLLA, actrice ; Karidja TOURE, actrice ; France ZOBDA, actrice et productrice ; Jean-Lou MONTHIEUX, producteur (Eloa Prod) ; Caroline PROUST, comédienne ; Étienne SALDES, chef opérateur ; Jacob DESVARIEUX, artiste ; Bernard BRESLER, coordinateur culturel au CIFORDOM et conseiller Municipal de Chilly-Mazarin ; Guy MAGEN, metteur en scène, vice-président de la F.A.A.G ; Quentin-Guillaume HERKENRATH, metteur en scène commémoratif, président du Jeep Club des Flandres ; Dominique SOPO, président de SOS Racisme ; Ara TORANIAN, co-président du Conseil de coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF) ; Dr Emmanuel GORDIEN, président du Comité Marche du 23 mai 1998 (CM98), Paris ; Daniel DALIN, président du Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (CREFOM), Paris ; Louis-Georges TIN, président d'honneur du CRAN ; Érick DÉDÉ, président de l'association Tous Créoles ! (Martinique) ; Marie-Line MORMIN, coprésidente de l'association Tous Créoles ! (Paris) ; Samuel THOMAS, délégué général de la Fédération nationale des Maisons des Potes ; Serge ROMANA, professeur de médecine, généticien (Paris), président de la Fondation Esclavage et Réconciliation ; Éric de LUCY, cofondateur de la fondation Esclavage et Réconciliation ; Catherine JEAN-JOSEPH SENTUC, présidente et cofondatrice de l'Association Miroir ; Jenny HYPPOCRATE FIXY, présidente de Association Pour l'Information et la Prévention de la Drépanocytose ; Clarine TRANCHANT ROMANA, présidente du Centre d'aide aux familles matrifocales et monoparentales (CAFAM) ; Jean-Claude DELGENES, expert en prévention des risques, président de Technologia ; Honorine ZEBA GANHOULE, ingénieur sociale et commandant de réserve citoyenne ; Coralie LOUREL, psychomotricienne en Institut médico-éducatif ; Nathaly COUALY, artiste, Paris ; Chantal LOÏAL, chorégraphe, Paris ; Aminata SANOU, danseuse - chorégraphe ; Véronique POLOMAT, responsable de Programmes et Evénements culturels du Pôle Outremer de France Télévisions, Vice-Présidente du CREFOM ; Laurence SCHWALM, éditeur, éditions Ex Æquo ; Hugues FACORAT, éditeur ; Vincent DUMAS, enseignant, éditeur ; Christian SÉRANOT, éditeur ; Marie-Josèphe CRESSON, écrivaine ; Vincent CESPEDES, philosophe ; Dr Philippe ZAWIEJA, chercheur associé, lauréat de l'Académie des sciences morales et politiques ; Laurent ESCURE, secrétaire général de l'UNSA ; Michel DE LA FORCE, président de la FIECI CGC CFC, fédération d'ingénieurs ; Gérard NEYRET, ingénieur Centrale Paris, vice-président d'honneur de la Société Française des Ingénieurs d'Outre-Mer (SOFIOM) ; Khalid HAMDANI, Consultant spécialisé dans la lutte contre les discriminations ; Arthur HAUSTANT, ancien directeur général de l'hôpital Tenon à Paris. Directeur d'hôpital honoraire. Officier de la légion d'honneur ; Dr Ibrahima DIA, président de l'Association GESTU des Sénégalais du Limousin ; Jean-Charles AHOMADEGBE, maître de conférences des Universités-Unité INSERM 981, président du Conseil des Béninois de France ; José PENTOSCROPE, président de l'association CIFORDOM à Massy ; Maguy RAMASSAMY, président de l'association Tropiques de Méru à Méru ; Lydia JEAN, présidente de l'association Bitasyon Lyannaj Kréol à Villiers-le-Bel ; Daniel DELINDE, président de l'AMITAG à Meaux ; Régine PRIVAT, secrétaire générale du Collectif DOM ; Franck PÉTROSE, président de l'AMU à Pierrefitte-sur-Seine ; Juliette SEDY, présidente de SONJÉ à Saint-Denis ; Pierre PASTEL, psychologue, Président du CEGOM à Paris ; Mirette MARS, présidente de l'association Le Colibri ; Élianne FÉLICITET, présidente de l'association DIASPORA ; Jimmy BLANCHE, Jimmy Blanche organisations ; Tanya BERNIS, présidente de Archipel Karaïb ; Oudi Joseph SERVA, Président Influence Outre-Mer ; Livia MONTERO, vice-présidente de Influence Outre-Mer ; René Claude ARGIS, président directeur général, Outre-mer Business Expansion ; Justin SORMAIN, président de Belepwa ; Edwige BECEA, présidente de l'association Savoir + à Paris ; Viviane VAUGIRARD, présidente, Agora Karayib ; Gina DOLIUM, présidente de l'Association des Antillais de Creil ; Marie-Antoinette SEJEAN, présidente de l'association NUTRICRÉOLE ; Mike ROTZEN, président de l'association Miel Prod ; Guy MARTHÉLY, président de l'association ASPZUMBA de Pierrefitte ; Eddy CYRILLA, président de l'association KARAIB+ ; Sabrina MOULION, présidente de RACINES ; Josely BONNET, présidente de l'association CAP TROPIK de Noise-le-Grand ; Michel TICOUT, président de l'association HIBISCUS de Gagny ; Jacqueline MAKPANGOU, présidente de l'association Culture et Tradition d'Outre-mer (CTOM) ; José ALTHEY, président de l'association Planet Caraïbes ; Jean-François CRÉTELLE, président de l'association Drapeau Blanc ; Rémi BOYER, président-fondateur de l'association Aide aux Profs ; Séta PAPAZIAN, présidente du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme) ; Judes ÉSON, président de l'association des originaires d'Outre-mer (AOMG) ; Alain PARFAIT, président de l'association DomTom du Valois ; Daniel ROQUE, président de l'association Force des îles ; Sacha GHOZLAN, président de l'Union des Étudiants Juifs de France (UEJF) ; Théo LAPLUME, président de l'association "Mémoire du passé, Espoir pour demain" ; Keiza NUBRET GRANDBONHEUR, Agence k's Communication ; Annabelle VARANE, Miss Nord-Pas-de-Calais 2018 ; Richard SAYET, délégué syndical CFDT Orange ; Philippe GLORIEUX, retraité ; Laurence MOUGIN, aide-soignante aux urgences de l'hôpital européen Georges- Pompidou ; Gérard JEANNE-ROSE, officier de l'Ordre national du mérite et conseiller municipal de la ville de Vanves.

Pour découvrir l'exposition [Les troupes coloniales françaises dans les deux guerres mondiales], elle sera présentée du 7 au 13 octobre 2019 au Souvenir Français, 20 rue Eugène Flachat, 75017 Paris.

Partenaires

  • Arterial network
  • Media, Sports and Entertainment Group (MSE)
  • Gens de la Caraïbe
  • Groupe 30 Afrique
  • Alliance Française VANUATU
  • PACIFIC ARTS ALLIANCE
  • FURTHER ARTS
  • Zimbabwe : Culture Fund Of Zimbabwe Trust
  • RDC : Groupe TACCEMS
  • Rwanda : Positive Production
  • Togo : Kadam Kadam
  • Niger : ONG Culture Art Humanité
  • Collectif 2004 Images
  • Africultures Burkina-Faso
  • Bénincultures / Editions Plurielles
  • Africiné
  • Afrilivres

Avec le soutien de